Séquence 3 le microblogging

Le microblogging  , dont TWITTER est le champion toute catégorie , c’est la publication instantanée de messages, certes mais à quoi ça sert?

une fois que l’on a crée son compte on peut alors choisir de suivre quelqu’un, une institution, une entreprise, une association bref tout sorte d’entité en ligne et le fait de pouvoir la suivre signifie d’être constamment informé de leur actualité, c’est donc un outil remarquable pour être au courant de ce qui se passe dans le domaine qui nous intéresse.

les usages sont nombreux et variés : certains avertissent  d’un nouveau billet sur leur blog, certains y publient de l’information plus « officielle », d’autres publient seulement leurs émotions ou des instants fugaces de leur vie qu’ils ont envie de partager, d’autres encore l’utilisent à des fins politiques.

il se différencie du réseau social car  les suivis ne connaissent pas forcément leurs suiveurs, de même on ne sait pas qui va nous lire un peu comme dans un blog … toutefois on peut se débarrasser des suiveurs indésirables. De plus, les messages étant limités à 140 caractères, on ne peut pas dire que twitter est la même chose que bloguer, cette taille très réduite des messages est donc très adaptée aux appareils mobiles et smartphones.

Pour résumer, le microblogging représente un moyen efficace à la fois pour maintenir un lien social permanent entre les membres d’une communauté et pour informer en temps réel en utilisant plusieurs canaux de communication.

 

LIEN VERS MON COMPTE TWITTER:https://twitter.com/#!/mwfle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s