day 1: Activation de mon e-portfolio

Le E-portfolio ? Si j’ai bien compris il s’agit de décrire sa formation, son expérience et ses projets pour valoriser ses compétences, se créer une identité numérique et ainsi l’utiliser pour trouver du travail par ses réseaux sociaux professionnels.

En tant que professeur de FLE, je travaille avec une très bonne méthode,  la dernière en date (un triomphe dans le réseau des Alliance françaises) Alter Ego ! celle-ci propose un « portfolio » dans le livre de l’élève et ce fut là mon premier contact avec ce concept de portfolio : proposer à l’apprenant de s’entraîner à une autoévaluation formative. Au travers de fiches de réflexion qui lui permettent de faire un bilan après chaque leçon et de porter un regard constructif sur son apprentissage  avec son professeur,  de ses acquis et de ses progrès. Du moins, c’est ce que propose en théorie la méthode…car dans la réalité, je n’ai pas le souvenir d’avoir vu l’un de mes collègues ni moi même utiliser ce portfolio ! L’autonomie dans l’apprentissage « ne peut être un préalable, elle s’acquiert », nous sommes d’accord, j’ai pu le constater sur mon lieu de travail en parlant avec le responsable de formation qui m’a confirmé la difficulté des étudiants qui apprennent l’anglais en blended-learning à se « coacher » et je le constate par moi-même dans la construction de mon e-portfolio !

Attention, n’y voyons là aucun pessimisme mais une voie d’évolution personnelle et collective, apprendre par soi-même ! devenir autonome et pas seulement dans l’apprentissage ! la formation tout au long de la vie ! On en a  besoin!